Francs et Wisigoths…

Au Haut Moyen Âge, la France et l’Europe connaissent « les invasions barbares », un terme utilisé pour designer des mouvements de populations « Grandes migrations »  (Huns, Vandales, Ostrogoths, Burgondes, Wisigoths, Alamans, Francs, Suèves, …). Parmi ces peuples on distingue les Francs et les Wisigoths.

Les Wisigoths: Le peuple germanique oriental des Goths, probablement originaire des abords de la Mer Baltique, apparait dans l’histoire – écrite par les Romains – au IIIe siècle, quand ils dévastent les provinces romaines orientales jusqu’à ce que l’empereur Claude II « Le Gothique » (268-269) détruise leur royaume. Le peuple se divise alors en deux. Au milieu du IVe siècle, les Wisigoths sont installés au voisinage de l’Empire romain, dans la basse vallée du Danube. En 332, l’empereur Constantin les a vaincus et a conclu avec eux un foedus (c’est-à-dire un traité d’alliance). Leurs voisins de l’est sont leurs « parents », les Ostrogoths, dont le roi, Ermenarik, règne sur plusieurs autres populations soumises. L’apparition des Huns en Europe orientale en 375 déclenche les « Grandes migrations », qui mènent les Wisigoths jusqu’en Gaule et en Espagne, les Ostrogoths en Italie……

Les royaumes francs: Au cours du IIIe siècle, plusieurs tribus germaniques séjournant dans les régions de la basse vallée du Rhin, en Germanie libre, se liguent et adoptent le nom de « Francs », qui évoque leur bravoure. Ils s’attaquent parfois aux provinces de l’Empire. Au IVe siècle, le groupe des Francs occidentaux conclut un traité avec l’empereur Julien. Dans la première moitié du Ve siècle, conduits par leur roi Clodion, ils entrent dans la province de Belgique Seconde (entre l’ouest de la Belgique actuelle et la Picardie), et s’établissent entre Arras et Cambrai. Ils sont présents dans l’armée d’Aetius contre les Huns en 451. Leur roi Childéric remplit aussi la fonction d’administrateur romain de la province. Il meurt en 481/2. Son fils Clovis lui succède dans les deux charges, et peu après entreprend la conquête de la Gaule……Extraits du catalogue de l’exposition « 507-2007, 15e centenaire de la bataille de Vouillé »: Direction scientifique Patrick Périn, Commissariat, recherches et réalisation Katalin Escher.